Sélectionner une page

Historique

L’entreprise a été créée en 1974. Elle a été reprise en 1987 par la société GSM qui l’a cédée en 1998 à la société CARMACO.

Une masse instable, rendant l’exploitation dangereuse, un tir de mines exceptionnel a eu lieu en 1996. Afin de la stabiliser, le minage a nécessité l’utilisation de 47 tonnes d’explosifs, tirés en une seule fois.

La carrière s’étend sur une surface de 8.5 ha.

Aujourd’hui elle fonctionne au ralenti et produit 5 fois moins de granulats qu’en 2002, car elle ne peut étendre sa surface d’emprise, les documents d’urbanisme, en vigueur actuellement, ne le permettant pas.

La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO 74) contribue, chaque année, au suivi et à la gestion avifaune et herpétofaune de la carrière depuis 2008, afin de préciser les enjeux naturalistes, en fonction de l’exploitation, et de la réhabilitation des secteurs concernés.

La LPO établit également les préconisations de gestion de ces groupes faunistiques, principalement rupestres. Au regard de ces enjeux, elle évalue les actions de gestion à mettre en œuvre.

La gestion des arbres, côté route départemental, est confiée à l’Office National des Forêts (ONF).

La production de granulats est soumise au marquage CE, obligation règlementaire, gage de qualité. L’entreprise a atteint le niveau IV.

Hirondelle en poste

Le métier

Nous avons besoin de nous loger, les activités de chacun nécessitent des bâtiments et nous avons besoin de nous déplacer : c’est pourquoi nous existons, c’est notre raison d’être.

Nous sommes une des solutions à ces besoins et, assurément, la plus locale. Tous les acteurs sont proches, la matière première, les produits finis, les salariés et les clients.

Notre rôle, dans cette filière, consiste à fabriquer des granulats à partir de la roche massive. Les produits fabriqués sont tous des concassés. La falaise est minée à raison de 2 campagnes par an.

Le matériau brut d’abattage de dimension 0 à 400 mm est appelé 0/400. Il tombe sur le carreau puis est chargé à la pelle dans un dumper qui le remonte jusqu’à la trémie d’alimentation du concasseur primaire.

L’ensemble de l’installation est constitué de 3 concasseurs et de 2 cribles, disposés en série ou en boucle pour réduire et trier les matériaux.

Les différents granulats commercialisés sont le sable 0/4, le gravier 4/8, le gravier 8/20, la grave 0/20, la grave 0/80, les blocs 20/80 et les enrochements.

Laveur de roues

Le personnel

L’exercice des différents métiers, situés entre l’industrie et le bâtiment est spécifique aux carrières : chauffeurs d’engins (pelle, chargeuse, tombereau), mécaniciens d’installation, mécanicien d’engins de travaux publics et pilote d’installation.

Les principaux atouts des emplois en carrières sont :

  • Un métier durable: le métier ne se démode pas, les évolutions technologiques sont mesurées, les risques d’une révolution technique qui bouleverserait tous les savoirs faire sont très faibles.
  • Un emploi stable: les produits finis sont très lourds et de faible coût, une carrière ne se délocalise pas.

L’apprentissage est la règle. Il est possible et même logique de faire tout son parcours professionnel dans l’activité des carrières, voire dans la même entreprise.

C’est l’un des rares domaines aujourd’hui où les plus anciens sont les plus chevronnés et restent performants jusqu’à la fin de leur activité.

Transport en tombereau

Procédé de traitement

C’est une carrière de roches massives, les granulats produits sont tous des concassés.

La falaise est minée à raison de 2 campagnes par an.

Le matériau brut d’abattage de dimension 0 à 400 mm est appelé 0/400. Il tombe sur le carreau puis est chargé à la pelle dans un dumper qui le remonte jusqu’à la trémie d’alimentation du concasseur primaire.

L’ensemble de l’installation est constitué de 3 concasseurs et de 2 cribles, disposés en série ou en boucle pour réduire et trier les matériaux.

Les différents granulats commercialisés sont le sable 0/4, le gravier 4/8, le gravier 8/20, la grave 0/20, la grave 0/80, les blocs 20/80 et les enrochements.

Environnement local

L’entreprise a une raison d’être locale car les granulats sont indispensables à l’économie mais fortement pénalisés par le transport. C’est pourquoi, les gisements doivent être très proches des lieux d’utilisation.

Il n’existe pas de produits chimiques dans la carrière, à part le carburant des engins et les produits utilisés dans l’atelier de réparation mécanique.

L’entreprise a la volonté de pérenniser son activité, dans l’intérêt local de tous, en limitant coût et pollution grâce à son emplacement exceptionnel.

Les nuisances sont liées au bruit, à la poussière et à la vue, ainsi qu’à la circulation des camions.

Les 3 premiers points sont contenus par le capotage de tous les cribles, l’utilisation de matériels récents, le carreau abaissé et un merlon côté route départementale.

La carrière bénéficie du point fort, d’être placée en bordure d’une route départementale, tout à fait dimensionnée pour le trafic poids-lourd, en dehors de toute agglomération, les camions sont donc facilement intégrés à la circulation.

Caneau Sud

Économie

CARMACO traite environ 75 000 tonnes de matériaux par an.

Les granulats servent à réaliser des logements, des bâtiments et des routes.

Les granulats sont acheminés dans un rayon de 20 kilomètres maximum autour de la carrière.

Un transport au-delà de 50 kilomètres double le prix des granulats. La production et l’emploi des matériaux doivent être proches. Les intérêts sont multiples : un prix des granulats contenu, des emplois de proximités et une réduction des émissions de CO2 en limitant le transport.

Adresse

Sur les Bois
74940 Annecy-le-Vieux

Téléphone